Fusion sélective

Les splénocytes extraits de la rate de l’animal immunisé sont mis en culture et fusionnés par hybridation somatique (en présence de polyéthylène glycol ou par électroporation) avec les cellules myélomateuses murines.

La sélection des cellules fusionnées (hybridomes) est réalisée en les cultivant sur un milieu sélectif contenant du HAT.
En effet, ce milieu ne permet pas la survie des cellules immortelles myélomateuses parents, car elles sont déficientes en l’enzyme HGPRT.

Les lymphocytes B non-fusionnées, quand à elles sont simplement incapables de se diviser et s’élimineront d’elles-mêmes (même si elles possèdent l’enzyme HGPRT).
Ainsi seules les cellules myélomateuses qui auront fusionnées avec les splénocytes pourront survivre.

 ETAPES DU PROCESS

etapes_de_projet

TOP